Les traboules

Photographie de P. Bonnard

Photographie de P. Bonnard

J’entrai dans la cour pour la toute première fois, il faisait très froid, le sol était recouvert d’une épaisse couche de neige. Je me sentis tout petit, entouré par ces grands immeubles. Ils avaient de grandes fenêtres et beaucoup d’étages. Devant moi, je vis de grands escaliers sales ; et quand je regardai en bas, il y avait l’entrée des traboules.

Je remarquai, grâce à la couleur des immeubles, qu’ils étaient anciens, et dataient du XIXe siècle et qu’ils n’avaient jamais été rénovés.

L’architecture n’était pas très recherchée. A chaque étage, il y avait des petits rebords de fenêtres ; tout était démesuré.

Laisser un commentaire