Architecture et traboule

Traboules : espace assez étroits , passent dessous les immeubles . Les immeubles dans les traboules sont plutôt grands (environ 6 étages ) . Les marchands ont mis des barreaux aux fenêtres où ils stockaient les soies que les canuts leurs apportaient pour ne pas se faire voler. Les traboules débouchent sur des rues ou des places. Elle sont représentées par des symboles .

Architecture des métiers : les métiers sont gros , lourds , grands. Ils font beaucoup de bruit. La salle qui les accueillaient était haute car les métiers faisaient environ 4 mètres de hauteurs . Les canuts vivaient dans des mezzanines à côté de leurs métiers . Les métiers étaient montés en pièces par les fenêtres étroites et installés dans la salle où ils fonctionneraient . Les métiers étaient installés par des personnes extérieures (remetteuse… ). Jacquard est le créateur des métiers à tisser . Il est en statue sur la plus grande place de la Croix-Rousse ( la place de la Croix-Rousse ).

Architecture : les façades des ateliers ressemblaient à des façades d’usines. Les frontons sur les portes d’accueil des marchands étaient un signe de richesse . Les escaliers dans les traboules étaient grands et hauts. Ils n’étaient pas étroits pour faciliter l’accès aux canuts qui descendaient avec des sacs de soie pour les marchands. Les évacuations d’égout dans les traboules étaient à l’air libre sans hygiène . Les immeubles des bourgeois avaient des pierres sculptées pour montrer leur richesse. En haut de la colline se trouvait être le quartier bourgeois.

Ali, Emilien, Justin et Thibault

Laisser un commentaire